Expression de Janvier 2017

 

Gouesnou pour Vous (article de la majorité)

 

Une politique jeunesse

La petite enfance, l’enfance, la jeunesse, le périscolaire, la culture et les sports sont aujourd’hui des domaines proches et cohérents. Notre priorité aujourd’hui est de construire une politique globale autour de ces pôles mais surtout transversale. Nous voulons réellement intéresser les jeunes et créer une sorte de "trame", qui nous permettrait de suivre un enfant de sa petite enfance à l’âge adulte. Pour y arriver, un dispositif municipal va être mis sur pied afin de créer du lien avec eux. Ce service Mission jeunesse, comme nous l’avons intitulé, sera porté par une animatrice d’une trentaine d’année. Avec elle, le projet est d’aller plus loin dans l’accompagnement, d’élargir le champ d’intervention auprès de cette population. Cela se traduira par un suivi social concernant les problématiques qu’ils peuvent rencontrer.  En début de mandat, nous leur avions envoyé un questionnaire, afin de connaître leurs attentes, leurs souhaits. Nous avons donc aujourd’hui un diagnostic chiffré qui nous a permis d’identifier leurs besoins.

 

Dorénavant, grâce au dispositif et au savoir-faire de notre animatrice, nous les épaulerons dans les différentes étapes de leur vie. Notamment sur l’orientation, afin d’identifier leurs choix, leurs volontés, pour mieux les aiguiller vers les différents métiers. Notre accompagnement se fera aussi sur la recherche d’un emploi, qu’il soit saisonnier ou durable. Nous aborderons également avec eux la question de la mobilité qui est déterminante. Nous pourrons aussi les aider à l’acquisition d’un ordinateur, essentielle à l’ère du numérique. Le dispositif sera aussi l’occasion de les informer sur les différentes institutions existantes pouvant les aider, comme la mission locale ou la Caisse d’allocations familiales avec l’aide au logement par exemple. La prévention des risques liés à l’alcool et à la drogue sera aussi un sujet à traiter avec eux. Enfin, et nous en faisons une priorité, nous souhaitons que tous les jeunes Gouesnousiens de plus de 16 ans soient formés aux premiers secours. Nous mettrons donc en place des journées, le weekend surtout, afin qu’ils puissent acquérir les bases du secourisme.

 

Nous souhaitons qu’ils soient présents pour nous aider à développer cette aventure. Car tout ce travail, nous voulons le faire pour eux mais surtout avec eux.

 

 

 

 

AGIS (Article des conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité)

 

2017, l'année des choix.

 

« Le présent n'est pas un passé en puissance, il est le moment du choix et de l'action ». Simone de Beauvoir, « Pour une morale de l'ambiguïté ».

 

En janvier 2016, dans ce même article du bulletin municipal, alors même que notre pays venait d'être meurtri par une vague d'attentats, nous indiquions notre volonté de maintenir la tête haute et de garder notre main tendue vers l'autre.

 

En ce début d'année 2017, ce souhait est plus que jamais d'actualité. Le double attentat de Magnanville en juin et l'attentat de Nice le 14 juillet ont à nouveau plongé la France dans l'effroi et ont rappelé la nécessité de ne pas céder au rejet de l'autre.

 

En 2016, de nombreux événements sont aussi venus bouleverser la scène internationale. Le conflit syrien et la violence dont a été victime le peuple syrien, notamment lors de la prise d'Alep, nous ont fortement marqués et nous souhaitions leur témoigner toute notre solidarité.

 

En 2017, nous devrons continuer à faire face et à consacrer notre énergie à porter les libertés et les valeurs de notre République. Nous devrons nous attacher à défendre notre idéal de vivre ensemble car 2017 sera une année politique majeure et charnière avec les élections présidentielles et législatives. Nous serons amenés à faire des choix importants pour l'avenir de notre pays :

 

- le choix de ne pas laisser les autres décider pour soi et de se rendre aux urnes ;

- le choix de faire barrage à la montée du Front National et du populisme ;

- le choix de défendre un modèle de société juste et solidaire, un service public fort et présent, une éducation nationale engagée au service de nos enfants, une sécurité sociale protectrice ;

- le choix de porter les valeurs de la tolérance, de la solidarité et du progrès.

 

Les élus du groupe AGIS vous adressent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2017 qui s'offre à nous. Nous espérons sincèrement que celle-ci vous permettra de réaliser tous vos projets.

 

En 2017, nous continuerons, élus, adhérents et sympathisants AGIS, à nous engager et à être présents à vos côtés pour défendre notre idéal de vivre ensemble et nos valeurs.

 

 

 

Expression de Novembre 2016

 

Gouesnou pour Vous (article de la majorité)

 

Dynamiser Gouesnou !

 

Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, que le Marché de Noël, prévu le 10 décembre, promet son lot de surprises – le Père Noël a d’ailleurs confirmé sa présence –, il convient de rappeler toute l’importance qu’accorde l’action municipale au bourg, au centre-ville.

 

Les commerces, les services, l’animation, les déplacements, l’accessibilité, le stationnement, la valorisation du patrimoine, le fleurissement … Les élus et les services ont une approche d’ensemble, et portent des actions, des politiques de façon transversale et cohérente.

 

Le centre-ville, avec sa place et ses rues commerçantes, est au cœur des préoccupations. Il est le premier lieu de vie de la commune. Son organisation spatiale, la proximité entre elles des différentes activités, le rend, par lui-même, déjà harmonieux.

 

D’ailleurs, depuis le début du mandat, signe de l’attractivité de notre commune, il n’y a plus un seul local commercial de disponible. Mieux, les projets se multiplient et deux créations sont en cours, rue de la Gare.

 

Notre commune connaît une période de développement et de nouveaux quartiers sortent de terre. Et, lorsqu’une famille cherche à construire et à « s’implanter », le bourg, la richesse des commerces et la qualité des équipements publics ont tous leur importance.

 

Pour prolonger cela, il convient d’embellir plus encore le centre-ville, car il est, en quelque sorte, la vitrine de Gouesnou, comme un vecteur d’attractivité et de rayonnement. C’est la raison pour laquelle, en cette fin d’année 2016, puis de 2017 à 2019, nous lançons un programme d’accompagnement des commerces visant à les rendre accessibles, à rénover les vitrines et à y ajouter de la couleur.

 

Pour les bâtiments de la place, des dispositions spécifiques sont prises, là aussi, pour accompagner les propriétaires dans une logique d’embellissement, de colorisation des façades, de changements des portes, des fenêtres et des volets.

 

Ce programme est porté par la Ville et bénéficie du soutien de Brest Métropole, de la DRAC et de l’Architecte des Bâtiments de France, de la CCI et de l’association des commerçants. Nous nous donnons trois ans pour arriver à un résultat probant. Chacun peut être acteur et faire des propositions concrètes pour améliorer notre cadre de vie à tous !

 

 

 

 

 

AGIS (Article des conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité)

 

Quelle politique d'animation pour la jeunesse de notre commune ?

 

Il existe actuellement une convention avec l'association EPAL concernant l'animation jeunesse sur notre commune. La majorité envisage de mettre fin à cette convention, générant dès lors de l'incompréhension au sein de notre groupe et chez les parents des jeunes concernés avec qui nous avons pu échanger. Pour mémoire, cette convention a été renouvelée à différentes reprises lors du mandat de Monsieur Phelep et la municipalité actuelle a manisfesté, plusieurs fois, sa satisfaction quant à cette collaboration.

 

Nous avons, pour notre part, déjà eu également l'occasion de souligner la qualité du travail mené par EPAL avec les jeunes de notre commune. Dans le cadre de la convention avec cette association, les parents se sont mobilisés autour du projet jeunesse et une véritable place est laissée aux parents, notamment en terme d'investissement auprès de leurs jeunes adolescents (autofinancement, etc.). Cette convention a permis souplesse et réactivité dans la mise en place de manifestations telles que Teen City, les stages de graff ou les séjours à la neige. Elle a été élaborée conjointement avec les élus, les parents et l'association et permet d'avoir accès à un réseau de compétences et d'être en phase avec la volonté réactive des demandes exprimées par les jeunes adolescents.

 

Nous considérons que mettre en place une organisation dépendant de la mairie, risquant alors d'être trop "technocratique" et ne tenant pas compte des réalités humaines n'est pas une politique adaptée aux besoins de notre jeunesse. La jeunesse doit construire par elle-même ses projets tout en étant accompagnée (la réalisation future du skate-park en est un exemple).

 

Nous prenons par ailleurs pour exemple le choix unanime  qu'a fait le conseil municipal de retenir une association dans le domaine de la petite enfance pour la gestion de la crèche. L'association Don Bosco a ainsi été retenue pour son réseau de compétences qui permettra l'évolution du projet pédagogique de la crèche. Nous considérons que collaborer avec des associations reconnues dans leurs domaines d'intervention est un bon choix.

 

En tant qu'élus, nous devons parfois savoir déléguer et collaborer pour instaurer une réelle dynamique au sein de notre politique communale de jeunesse.

 

 

 

 

Expression de Juillet 2016

 

Gouesnou pour Vous (article de la majorité)

 

Culture, sport, solidarité, commerce et vie locale !

 

La politique municipale est concrète. Elle vise d’abord, dans chaque domaine, (1) à définir les enjeux, (2) à établir un diagnostic, à faire participer les Gouesnousiens, les acteurs, les usagers, et enfin (3) à arbitrer et à établir un programme d’actions en l’inscrivant dans un calendrier budgétaire. C’est d’ailleurs selon cette méthode que le Parc municipal des sports a vu son premier maillon se réaliser récemment.

 

Depuis plusieurs mois, les élus et les services travaillent, en concertation avec toutes les associations, à la mise en œuvre de deux schémas, l’un consacré aux infrastructures sportives, l’autre aux équipements culturels. Il s’agit d’acter avant la fin de l’année un programme pluriannuel d’investissements sur quatre ans, et, plus loin, à déterminer les orientations pour les vingt prochaines années.

 

A l’automne, avec les structures oeuvrant dans le domaine de la solidarité, de la petite-enfance, de l’enfance et de la jeunesse, nous travaillerons à la refonte de l’actuelle Maison de l’enfance en Pôle associatif et social, dès lors que la nouvelle crèche sera livrée.

 

En matière d’attractivité et de commerce, un programme de colorisation des façades est en cours d’élaboration. Pour aller plus loin, nous allons proposer à partir de la rentrée trois ateliers, regroupant élus et commerçants, l’un sur l’embellissement du centre-ville, l’autre sur les animations et la communication, le dernier sur les aménagements, la circulation et le stationnement.

 

Tout se prépare, tout se construit sous l’angle des capacités budgétaires de la Ville et des besoins avérés et à venir.

 

 

 

 

AGIS (Article des conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité)

 

"Donner, recevoir, partager : ces vertus fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont le sport. ". Aimé Jacquet.

 

L’actualité sportive  de l’été 2016 sera chargée au niveau national et international : si le Tour de France et l’Euro ont permis de lancer l’été, les JO de Rio rythmeront nos prochaines semaines. A ce titre, nous devons saluer la participation de la Gouesnousienne Virginie Cueff en cyclisme sur piste. Nous lui souhaitons bonne chance !

Car oui, Gouesnou est un formidable vivier sportif ! Nous pouvons ainsi que nous réjouir du succès des U15 Féminine du Gouesnou Basket ou de la victoire des handballeuses brestoises en finale de la coupe de France et donc d’Elodie Le Clavé qui a fait ses débuts au club de Gouesnou.

 

Notre commune est riche du dynamisme de ses associations sportives. Alors que le club de handball va bientôt fêter ses 40 ans, démontrant dès lors son engagement dans la durée sur notre territoire, des clubs plus « jeunes » mènent des opérations majeures sur notre commune : ainsi, AS Speedbadminton participera à l’organisation du Championnat d’Europe de Crossminton qui se tiendra à Gouesnou du 8 au 10 juillet. De nombreuses associations sportives de la commune accordent également une attention à la promotion du sport adapté (exemple : « C’est l’été, on sport » du 25 juin avec le club des Blés d’or), ce que nous saluons vivement.

 

Toutes ces associations, par le travail qu’elles réalisent et grâce aux nombreux bénévoles qui donnent de leur temps et de leur énergie, participent au rayonnement de notre commune et à son vivre ensemble. Notre groupe considère qu’il est de la responsabilité de la collectivité d’accompagner les associations et de leur offrir des moyens adaptés à leur fonctionnement et à leur développement. C’est en ce sens que nous avions défendu la mise en place d’un terrain de foot en synthétique et que nous serons particulièrement attentifs au travail mis en place dans les prochains mois sur la modification des critères de subvention aux associations sportives et culturelles. Nous souhaitons véritablement que l’engagement des bénévoles soit pleinement reconnu et valorisé.

 

 

Expression d'Avril 2016

 

Gouesnou pour Vous (article de la majorité)

 

L’accessibilité, une politique transversale

 

En 2005, la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées est votée. Avec elle, de nombreux espoirs voient alors le jour, car des préoccupations, relayées par les associations, trouvent de nouvelles dispositions règlementaires. Il faut dire qu’entre 1975 et 2005, peu d’avancées avaient été enregistrées en France.

 

Depuis, ces espoirs ont été contrariés pour les personnes en situation de handicap, par des difficultés, des reports sans cesse « validés », notamment en matière d’accessibilité.

 

A Gouesnou, si la situation n’est pas dramatique, elle nécessite une volonté politique sans faille. Nous avons à cœur de bien faire.

Sensibilisés par de nombreux Gouesnousiens, fin 2015, nous avons confié la réalisation d’un audit à un Cabinet extérieur spécialisé, qui a relevé quinze bâtiments municipaux ne respectant pas complètement les normes d’accessibilité.

 

C’est une priorité municipale, un élément fondamental du vivre-ensemble ! Sur ces quinze bâtiments, huit seront rendus pleinement accessibles dès 2016. Plus de 50 % des insuffisances seront ainsi corrigées en une année. Les autres travaux seront réalisés en liaison directe avec les programmes plus structurants, plus lourds, prévus notamment dans le Schéma des équipements sportifs et culturels.

 

Dans ce prolongement, la Ville a mandaté la Chambre de commerce et d’industrie pour mener un diagnostic d’accessibilité auprès des commerces du centre-bourg. Il s’agit d’une mission de conseil et de préconisations techniques. A l’issue, la Ville accompagnera financièrement les commerces pour les travaux.

 

A un moment, après les beaux discours et les belles intentions, il convient d’être dans le concret et de passer à l’acte. L’accessibilité est à Gouesnou une politique transversale, de cohésion sociale. Elle doit bien entendu bénéficier aux personnes en situation de handicap mais également au seniors qui peuvent rencontrer des difficultés de mobilité, ou encore aux familles avec de jeunes enfants.

 

 

 

 

AGIS (Article des conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité)

 

La vidéo-protection sur les bâtiments publics à Gouesnou : de nombreuses interrogations

 

La sécurité des habitants et la protection des biens publics ne sont pas une question de de droite ou de gauche : la sécurité est l’affaire de tous et est un droit fondamental.

 

Certains évènements peuvent provoquer un sentiment de panique et faire émerger la volonté de prendre rapidement des mesures, mesures parfois peu adaptées. La communication sur une politique de sécurité ne doit pas se faire au détriment d’une analyse préalable.

 

Plusieurs éléments nous interpellent et nous laissent relativement perplexes quant aux choix réalisés :

 

Sur quoi repose le chiffre annoncé de « 70 000 euros » de dommages subis ? Dans la délibération du conseil de juin 2015, aucun élément ne nous était fourni. Notre groupe veut travailler sur des faits concrets.

 

De nombreuses études montrent la difficulté à mesurer véritablement l’impact de la vidéo-protection sur l’évolution de la délinquance et nous invitent dès lors à rester prudents quant à son efficacité, au regard des coûts engagés.

 

Quels sont les choix définitifs ? Les éléments présentés lors du conseil de juin 2015 sont différents de ceux présentés dans la presse en  février (localisations des caméras). Nous souhaitons obtenir des informations claires sur les choix réalisés.

 

Lors du conseil de juin 2015, un rapport de gendarmerie sur la situation de notre commune nous a été présenté. Celui-ci préconisait des dispositions à prendre pour assurer la sécurité du patrimoine bâti communal : éclairage, aménagement urbain, révision des systèmes de fermeture de certains bâtiments, etc. La prévention reste également un élément clef et nous saluons l'investissement de notre police municipale et de la gendarmerie nationale sur notre territoire. Nous demandons ainsi qu’une politique globale soit réfléchie et menée.

 

Si des garanties nous ont été fournies par la majorité quant au respect des libertés, nous attendons la mise en place des premières réunions du groupe de suivi nous permettant de jouer un rôle de surveillance et d’évaluer si cette mesure est véritablement efficace.

 

En tant qu’opposition, nous avons un rôle majeur à jouer : construire une ville sûre, partout et pour tous, passe par un travail collectif.

 

 

Expression de Janvier 2016

 

Gouesnou pour Vous (article de la majorité)

 

Le plaisir d’être ensemble !

 

Les fêtes de fin d’année sont toujours des moments de retrouvailles en famille, entre amis, où le temps s’arrête et avec lui les tracas du quotidien. Nous recherchons sensiblement la même chose avec notre programme culturel et d’animations. Pas question de sombrer dans la sinistrose ni dans la folie des grandeurs d’ailleurs !

 

Gouesnou en Fête, le Marché de Noël, les stages et les animations proposés aux jeunes et à ceux qui le sont moins, au travers de tout cela, nous recherchons d’abord la convivialité et le plaisir d’être ensemble.

 

L’année 2016 s’inscrit bien évidemment dans le prolongement de tout ceci, ainsi nous verrons, aux beaux jours, le marché du dimanche matin reprendre des couleurs, de nouvelles initiatives à la médiathèque – pour les petits et les grands –, le Centre Henri-Queffélec accueillir un plus large éventail de spectacles, et pourquoi pas, en partenariat avec d’autres scènes de la métropole, des artistes de renom, sans que le budget communal soit mis à contribution. Nous y travaillons !

 

Dans un autre domaine, nous mettons la dernière main à des cours informatiques pour les adultes et les seniors, histoire de s’initier, se perfectionner…  et de rester tous connectés. La politique jeunesse se complétera et s’étoffera, à l’image de ce qui a été proposé lors du stage Graff.

 

N’allez toutefois pas croire qu’en évoquant tout ceci, nous comptons ensuite nous reposer. Bien au contraire, le contexte des finances publiques et le désengagement de l’Etat nous obligent à une grande rigueur de gestion, mais aussi à être imaginatifs, raisonnables et volontaires. Bien vivre à Gouesnou, continuer à se retrouver dans la convivialité, voilà ce pour quoi nous nous mobilisons !

 

Bonne et heureuse année 2016, Bloavez Mad !

 

 

 

AGIS (Article des conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité)

 

2016 : la tête haute et la main tendue

 

2015 aura été, pour les Françaises et les Français, une année marquée par une vague de violence inouïe tentant de balayer les valeurs de notre République.

La France de 2015 s'est ainsi réveillée le 7 janvier meurtrie par les attentats de Charlie Hebdo. La liberté de pensée et d'expression, liberté à laquelle nous tenons tant, était alors attaquée. La prise d'otages de l'Hyper Casher dans les jours qui ont suivi a mis également en évidence une volonté de mettre à mal un des fondements de notre modèle de société : le respect de la différence. Puis, le 13 novembre dernier, la violence a atteint un autre niveau avec les attentats de Paris faisant 130 morts et de nombreux blessés. Notre jeunesse, celle qui porte nos joies, nos espoirs, nos rêves, était visée. 

 

Ces évènements ne doivent pas remettre en cause notre vivre ensemble : tel sera le défi de 2016.  Les résultats des élections régionales de décembre 2015 en France nous montrent clairement une montée du Front National et d’une défiance envers notre modèle de société. Si les chiffres restent plus mesurés sur notre commune, ils continuent néanmoins de progresser significativement au fil des élections et nous poussent à nous questionner.

Une chose est sûre : nous ne devons pas céder à la haine et au rejet de l’autre. Nous devons utiliser toute notre énergie pour porter nos valeurs et nos libertés. Les terroristes veulent nous opposer et nous diviser, nous resterons unis et fiers : la tête haute et la main tendue vers l’autre.

 

En 2016, à Gouesnou comme ailleurs, nous continuerons à participer ensemble à des évènements collectifs, sportifs et culturels et à dépasser nos différences d’origine, de couleur, de religion et de conviction.

A Gouesnou comme ailleurs, nous continuerons à vivre, à grandir, à partager et à s’engager pour construire notre avenir.

 

Les élus du groupe AGIS vous souhaitent une très belle année 2016. Nous espérons que celle-ci vous permettra de concrétiser tous vos projets personnels, familiaux, professionnels et associatifs. En 2016, notre groupe continuera à être présent pour porter les valeurs de solidarité de progrès et pour défendre son idéal de vivre ensemble.

 

 

 

Expression de Janvier 2015

 

GOUESNOU POUR VOUS (article de la majorite)

 

 

Neuf mois d’action au service de Gouesnou !

L’année 2014 aura vu notre équipe prendre pleinement ses responsabilités.

Dès le lendemain de l’élection, nous étions sur le pont, opérationnels, soudés, chacun apportant son expérience, son expertise dans un domaine, sa bonne volonté aussi.

Durant l’année écoulée, nous avons pris des initiatives et des décisions qui engagent notre collectivité toute entière. Le budget a été modifié pour intégrer pleinement les travaux de rénovation de l’Espace Jean-Gourmelon, pour 600 000 €.

La réforme des rythmes scolaires a été construite dans la concertation. Nous avons décidé d’appliquer cette réforme pour toutes les écoles, y compris l’école Saint-Joseph. Bâclée au niveau national, elle a été construite localement dans une logique qualitative, positive, axée autour de la culture et du sport notamment.

Avec ses cent places et 1,7 M€ d’investissement, le nouveau centre de loisirs, " Les Petits Meuniers ", connaît pour sa première année, un succès retentissant.

Des aménagements importants ont été faits dans les deux écoles publiques durant l’été, pour 110 000 €, avec la création d’un self à l’école du Château-d’Eau. Nous avons aussi souhaité prendre le train des nouvelles technologies en équipant les classes de tableaux interactifs. Gouesnou est ainsi la commune présentant le taux d’équipement le plus important du département.

Depuis l’été, avec Brest métropole notamment, des travaux de voirie et de réseaux se sont échelonnés à plusieurs endroits de la commune, pour plus de 300 000 €, dans une logique d’amélioration du cadre de vie, sur la Place, rue du Bois, rue du Calvaire, etc.

Et nous ne parlons pas ici des projets lancés pour 2015. Mais, en évoquant ces neufs mois d’actions, nous ne voudrions pas laisser penser que nous allons désormais nous reposer, bien au contraire !

Il nous faut redoubler d’efforts, dans un contexte des finances publiques particulièrement noir, et poursuivre avec méthode et détermination cette politique de dynamisation, d’amélioration du cadre de vie et d’encouragement des initiatives, pour aquelle nous avons votre confiance.

Bonne et heureuse année 2015 !

Bloavez Mad

 

 

 

AGIS (Article des conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité)

 

Les conseillers municipaux du groupe AGIS vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2015.

Que cette nouvelle année soit pour vous et vos proches une année placée sous le signe de la bonne santé et qu’elle soit favorable à la réussite de vos projets personnels, associatifs et professionnels.

Nous souhaitons que 2015 soit, pour les Gouesnousiennes et les Gouesnousiens, une année placée sous le signe de la préservation et de la valorisation de leur cadre de vie. En effet, notre commune est un territoire riche en espaces naturels de grande qualité qui sont des lieux de promenade quotidienne. Vous utilisez régulièrement des circuits qui empruntent des rues ou des chemins tels que la rue de Penhoat ou le chemin des marais. Ces espaces privilégiés de notre territoire vont bientôt vivre des changements majeurs, changements notamment dus à l'urbanisation du secteur de Penhoat. D’autres projets comme le renouvellement urbain du centre-bourg ou le lotissement du Clos du Bois vont également prochainement voir le jour. Nous considérons que ces projets doivent intégrer pleinement la protection de notre environnement et favoriser l’émergence des déplacements doux (à pied, à vélo, etc.) dans un cadre préservé. Par ailleurs, la voiture doit pouvoir trouver une place adaptée dans un mode de circulation apaisée.

Ensemble, nous devons garder à l'esprit la ville que nous souhaitons laisser à nos enfants.

En cette nouvelle année, nous désirons également affirmer à nouveau notre volonté de défendre les valeurs qui nous sont chères : la solidarité, le développement durable, l’esprit d’innovation et d’initiative au service de notre territoire. En 2015 et durant tout ce mandat municipal, nous serons des élus au contact des Gouesnousiennes et des Gouesnousiens, des élus présents, des élus à l’écoute, des élus au travail. Nous serons force de proposition et non force d’opposition : nous souhaitons un débat municipal riche au service du bien-être des habitants et de notre

territoire.

BONNE ANNEE, BLOAVEZ MAD.

 

Haut de page